Natacha Pfeiffer

Née en 1987, Natacha Pfeiffer est Docteur en Philosophie de l’Université Saint-Louis – Bruxelles. Ses recherches, passées et actuelles, portent sur la nature de l’image et ses puissances propres. S’inscrivant dans une double perspective esthétique et épistémologique, ses travaux visent à élucider le rapport entre histoire et création. Sa thèse de doctorat, intitulée « Origine, répétition, recréation. Pour une philosophie du cadre à partir du cinéma muet hollywoodien » (2017), articule une réflexion sur les limites de l’image. Au départ d’une étude généalogique du concept de cadre de l’époque renaissante à l’époque moderne, cette recherche a posé les bases d’une nouvelle philosophie de l’image cinématographique. À travers l’analyse immanente d’un corpus filmique ainsi qu’une lecture serrée des œuvres du philosophe Georg Simmel, cette recherche explicite la contradiction logique et temporelle propre au concept de cadre et permet ainsi de réinterroger les catégories temporelles d’origine et de répétition, au croisement des théories esthétiques de la création et des réflexions relatives aux modèles théoriques de l’histoire.

Actuellement chercheuse postdoctorale rattachée au projet ARC « Philosophie critique de l’à-venir : temporalité, imagination, utopie », ses recherches visent à constituer, sur la base d’une cartographie des théories contemporaines de l’image, une première philosophie de l’histoire relative aux images permettant d’offrir une compréhension historique de la création.

 

Champs de recherche – mots-clés: 

Philosophie de l’art, Esthétique, Philosophie de l’histoire, Théories de l’image, Visual Studies, Bildwissenschaft, Philosophie du cinéma, Georg Simmel.