image.jpg

“Viens sous les arbres, parmi les couleurs de la vie !…”

Essai sur la poétique de Friedrich Hölderlin

Auteur: Olivier Praz

Edition: Paris, Hermann, coll. “Savoir lettres”, 2014.

S’ins­cri­vant de manière cri­ti­que dans le mou­ve­ment d’émancipation moderne des prin­ci­pes fon­da­teurs ainsi que de la matrice concep­tuelle de l’esthé­ti­que clas­si­que, les frag­ments théo­ri­ques de Hölderlin s’emploient à démon­trer que la lit­té­ra­ture n’est pas seu­le­ment un fond docu­men­taire mobi­lisé et informé par les besoins du phi­lo­so­phe, mais demeure, au contraire, inté­grée de manière cons­ti­tuante dans l’économie de sa réflexi­vité, en lui octroyant des pos­si­bi­li­tés nou­vel­les de se déployer grâce aux res­sour­ces sym­bo­li­ques qu’elle met en œuvre. En cher­chant pré­co­ce­ment à exhi­ber les condi­tions esthé­ti­ques de réa­li­sa­tion du tour­nant prag­ma­ti­que de la pre­mière phi­lo­so­phie de Fichte, la pro­blé­ma­ti­sa­tion höl­der­li­nienne de ce que depuis Kant il est convenu d’appe­ler les « beaux-arts » décou­vre ainsi l’ico­no­gra­phie propre au récit lit­té­raire comme la scène d’énonciation cano­ni­que de l’exer­cice phi­lo­so­phi­que tel qu’il échoit à l’idéa­lisme accom­pli de le mettre en œuvre.

Cet ouvrage replace fina­le­ment la poé­to­lo­gie höl­der­li­nienne dans une « cons­tel­la­tion » de débats et de pro­blè­mes sus­cep­ti­ble d’en exhi­ber l’unité et la cohé­rence par-delà l’hété­ro­no­mie des doc­tri­nes for­mant l’inter­texte de cette réflexion pro­lon­geant son génie lit­té­raire (Platon, Spinoza, Rousseau, Herder, Kant, Reinhold, Fichte).

À l’aide d’exem­ples tirés de sa cor­res­pon­dance, d’extraits de la com­po­si­tion de son roman Hypérion ou l’ermite en Grèce, cet essai montre de quelle manière la ques­tion du style demeure cru­ciale chez Hölderlin afin de résou­dre l’écueil posé par l’extra­va­gance impli­quée désor­mais, en régime cri­ti­ciste, par toute repré­sen­ta­tion sen­si­ble de la réa­lité incondi­tion­née à la racine du projet poli­ti­que des Lumières : la liberté humaine.

Lectures relatives