Laure Cahen-Maurel

Laure Cahen-Maurel est Docteure en philosophie de la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich (LMU, Allemagne) et de l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV) depuis 2014. Actuellement chargée de recherches du F.R.S.-FNRS au sein du Centre Prospéro, ses travaux portent sur l’histoire de la philosophie allemande classique et postkantienne, en particulier sur la philosophie du premier romantisme allemand. Son projet s’intitule : « Poètes-philosophes. Etude critique et systématique du dialogue philosophique entre Schiller et Novalis ». Elle est l’auteure de L’art de romantiser le monde. La peinture de Caspar David Friedrich et la philosophie romantique de Novalis, aux éditions LIT Verlag en 2017, ainsi que de nombreuses traductions, parmi lesquelles aux éditions Allia des écrits dans le domaine de la sociologie (Simmel), de l’histoire de l’art (Winckelmann) et de la théorie de l’art (Warburg, Kurz et Kris) ; et aux éditions José Corti le principal manuscrit de l’artiste Caspar David Friedrich.

Champs de recherche – mots-clés: 

Philosophie du premier romantisme allemand (Novalis, les frères Schlegel) – philosophie allemande classique (Kant, Schiller) – idéalisme allemand (Fichte, Hegel) – philosophie de l’art – esthétique – peinture allemande du XIXe siècle